En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques anonymes.
En savoir plus sur la gestion des cookies

2015-2016

Une rencontre captivante

Par SOAZIG LE FLOCH, publié le mardi 3 mai 2016 18:50 - Mis à jour le lundi 9 mai 2016 07:52

Une rencontre captivante

 

Auteur, critique, éditrice, programmatrice de festivals littéraires, Minh Tran Huy se définit d'emblée comme une « passionnée du livre, des livres ».

Ce samedi 30 avril 2016, les élèves de première L2 ont eu la chance de pouvoir la rencontrer lors d'un café littéraire organisé par la bibliothèque des Sables d'Olonne. Eux qui ont lu et étudié son deuxième roman, La Double Vie d'Anna Song, et qui le présenteront aux oraux du baccalauréat en juin, ont ainsi pu l'interroger directement. Et c'est avec émotion et plaisir qu'ils l'ont écoutée parler de son œuvre, se livrer sans fard et avec spontanéité. Elle a évoqué la dimension autobiographique de ses textes, présentant ses livres comme des tentatives pour combler les silences et les non-dits de son histoire familiale. Elle a également parlé de sa démarche d'écrivain, de ses face à face avec la page blanche, du rythme polyphonique de ses livres – qu'elle envisage comme une réponse à un sentiment d'étrangeté né de sa double culture –, de son travail d'adaptation de La Double Vie d'Anna Song pour le cinéma et de ses coups de cœur littéraires.

Au gré des questions, et avec beaucoup de naturel, elle nous a fait partager son amour des mots et a su nous toucher.

Parlant plus spécifiquement de La Double Vie d'Anna Song, qui a fait l'unanimité dans le comité de lecture de la bibliothèque des Sables d'Olonne, elle a donné de nombreuses pistes aux élèves, abordant son livre comme une façon de colmater une brèche dans la mémoire familiale, d'interroger des thématiques qui lui sont chères (l'exil, l'amour fou, la frontière, l'imposture, le jeu de la réécriture, la médiatisation, la musique...) et de jouer avec les points de vue en ouvrant des pistes que le lecteur aura à décoder comme il peut, à travers la pluralité des voix et le large prisme des interprétations possibles.

Nous la remercions vivement pour le temps qu'elle nous a accordé et de ses réponses denses et riches.

Commentaires

Aucun commentaire